Première en Belgique: Eneco utilise des drones pour contrôler ses installations solaires

Une caméra thermique mesure quels panneaux n’ont plus un rendement optimal

Lundi 21 août 2017 — Eneco, le plus grand producteur d’énergie solaire de Belgique, utilise désormais des drones afin de contrôler le fonctionnement de ses installations solaires. De ce fait Eneco devient le premier fournisseur d’énergie en Belgique à utiliser cette technologie. Eneco s’incrit ainsi encore plus avant dans les changements importants rencontrés dans le cadre de la transition énergetique. Eneco collabore pour cela avec la firme spécialisée DroneGrid. Grâce à ces contrôles, Eneco augmente le rendement et la durée de vie de ses 260.000 panneaux répandus dans toute la Belgique.

                                                                           ***

Les drones de DroneGrid contrôlent systématiquement les positions des panneaux solaires d’Eneco. Les appareils effectuent un vol défini préalablement au-dessus de l’installation pour en analyser la condition au moyen de caméras sophistiquées, de capteurs et même d’une caméra thermique. Les résultats permettent aux gestionnaires des panneaux de savoir avec exactitude quelles cellules solaires commencent à perdre leur rendement afin d’intervenir à temps.

« Nous contrôlons déjà tous nos panneaux au minimum une fois par an. Jusqu’à présent, nous devions envoyer des inspecteurs sur le toit pour prendre une photo thermique panneau par panneau. C’était chronophage et pas toujours possible pour des raisons de sécurité. Les drones permettent une analyse plus facile et une meilleure comparaison des images : au lieu des deux jours d’inspection manuelle et de la quantité de travail nécessaire pour tout rassembler et analyser, un vol d’une heure suffit pour recevoir toutes les informations et les traiter automatiquement. »
Iwein Goigne, General Manager Eneco Solar Belgium

Le drone sera utilisé pour analyser les 260.000 panneaux gérés par Eneco. Ceux-ci se trouvent sur les toits des entreprises, des centres sportifs ou des écoles de tout le pays, ce qui correspond à une surface de 60 terrains de football. Ils fournissent du courant pour 15.000 ménages au total.

« En identifiant rapidement les anomalies, nous pouvons prévenir les problèmes. La plupart des systèmes solaires ont maintenant entre 5 et 10 ans et les anomalies sont de plus en plus nombreuses avec les années. En intervenant à temps, nous augmentons leur rendement. »
Iwein Goigne

DroneGrid est une start-up de Louvain qui effectue également des contrôles pour notamment l’infrastructure.

«  En combinant les vols automatisés du drone avec la détection automatique des anomalies, les entreprises reçoivent sur une période plus courte un plus grand nombre de résultats d’une meilleure qualité. Et ce jusqu’au niveau de la cellule, et plus uniquement jusqu’au niveau du panneau, en ce qui concerne les panneaux solaires. Le logiciel va même jusqu’à donner des informations quant à la meilleure façon de régler un problème. »
Vishal Punamiya, CEO de DroneGrid


Eneco a conclu un contrat de minimum 3 ans avec la société DroneGrid. Par l’utilisation de drones, le fournisseur veut prouver qu’il opte pour une approche résolument innovante au sein d’un marché en transition.

« Un client opte désormais pour des panneaux solaires, une voiture électrique, … Mais il s’attend à ce que quelqu’un organise tout cela pour lui, de même qu’à faire des économies en choisissant d’investir dans les énergies renouvelables. Nous évoluons vers un modèle dans lequel nous aidons, en tant que gestionnaire de services, à économiser l’énergie à domicile. Au plus nous investirons dans des technologies nouvelles, au plus celles-ci s’avéreront efficace et permettront des économies pour nos clients. »
Christophe Degrez, CEO d’Eneco Belgique

 

Première en Belgique: Eneco utilise des drones pour contrôler ses installations solaires

Drone qui controle des panneaux
Drone de DroneGrid
Drone qui controle des panneaux solaires