Eneco conserve un excellent score dans le classement de Greenpeace

Le groupe est le seul grand challenger affichant un score de 18/20

Mardi 24 octobre 2017 — Eneco est à nouveau le plus durable des grands fournisseurs d’énergie. La dernière édition du classement de Greenpeace, qui se penche sur les sources d’énergie mais également la politique d’investissement des fournisseurs d’énergie actifs en Belgique, présente un score de 18/20. La capacité de production d’Eneco a encore progressé l’an dernier, afin de pouvoir garantir la fourniture d’électricité verte et belge à son portefeuille toujours plus important de clients.

Greenpeace considère même qu’Eneco est “un exemple” pour les grands fournisseurs d’énergie. Ce score a été obtenu grâce aux choix résolu du groupe, le plus important producteur d’électricité non-structuré en coopérative, d’opter pour du gaz et de l’électricité à 100% renouvelable. “Eneco n’hésite pas à prendre une position claire en faveur de l’énergie renouvelable et contre l’énergie nucléaire”, peut-on ainsi lire dans le rapport de Greenpeace sur www.monelectricitéverte.be. “Cela se traduit non seulement dans leur communication, mais également au niveau des choix posés en matière de production, d’investissements et de désinvestissements.”

En juillet dernier, Eneco est devenu propriétaire de Eni, un fournisseur qui affichait un nettement moins bon score dans le classement. Eneco a réalisé cette acquisition avec l’ambition explicite de renforcer rapidement la durabilité du marché belge de l’énergie.  

“Nous affichons aujourd’hui un score de 18/20 et notre ambition est d’atteindre encore cette note après l’intégration complète d’Eni. Nous mettons en oeuvre, depuis nos débuts, une stratégie durable en nous focalisant sur la production locale d’énergie renouvelable. En 2016, nous avons généré suffisamment d’énergie avec le vent et le soleil belges pour fournir de l’énergie à tous les ménages. C’est aussi clairement notre ambition pour les prochaines  : fournir de l’énergie 100% verte et 100% locale à tous nos clients particuliers. Nous faisons donc le choix d’investir encore plus dans notre production d’énergie durable.”

Christophe Degrez, CEO d’Eneco

Eneco investit lourdement dans la production d’énergie verte à l’échelle locale. Selon la CREG, le régulateur belge du marché de l’électricité, la demande va croissante pour une énergie verte qui soit également produite en Belgique. A l’heure actuelle, ce sont pas moins de 91 éoliennes d’Eneco qui tournent à plein régime en Belgique. Avec plus de 260.000 panneaux photovoltaïques, soit l’équivalent de la surface de 60 terrains de football, Eneco est l’un des plus importants producteurs d’énergie solaire du pays. Sur la seule année 2016, le groupe a investit plus de 1,4 milliard d’euros dans les énergies éolienne et solaire.  

“D’ici 2020, pour prévoyons d’investir dans l’installation de 100.000 extra panneaux photovoltaïques supplémentaires. Nous étudions également la possibilité d’exploiter l’énergie hydraulique et et d’éoliennes supplémentaires, sur terre ou en mer, en plus du parc éolien offshore que nous sommes actuellement en train de construire. Pour chacun de nos projets,  nous trouvons important de collaborer avec les citoyens, via le crowdfunding ou la mise en place de coopératives." 

Christophe Degrez