Parc à éoliennes à Melle : Natuurpunt, Energent et Eneco, unis pour sauver les chauves-souris

Lundi 19 septembre 2016 — Les pales des éoliennes seront à l’arrêt en cas de risque de collision trop élevé avec les chauve-souris. C’est ce qu’ont convenu Natuurpunt, Energent qui rassemble des citoyens et Eneco qui exploite les éoliennes, dans le cadre d’un projet de parc à éoliennes à Melle. Ainsi, la mortalité parmi les chauves-souris pourra être restreinte tout en veillant à ce que l’énergie verte soit produite dans les meilleures conditions.

Toutes les espèces de chauve-souris en Flandre sont des espèces européennes menacées et protégées. Elles souffrent de la pollution lumineuse, de la pénurie d’insectes et du manque de lieux de repos adaptés. Il ressort d’une étude internationale que les éoliennes représentent une nouvelle cause de mortalité importante. En Allemagne, l’on dénombre chaque année quelque 250 000 victimes. Pour la Belgique, les chiffres ne sont pas connus.

En Flandre, le législateur n’a jamais défini ce que les constructeurs d’éoliennes devaient prévoir pour éviter cette mortalité.

Résultat : Levée de boucliers des défenseurs de la nature en cas de construction de nouvelles éoliennes et incertitude chez les exploitants des éoliennes qui souvent craignent de longues procédures administratives. Afin d’y mettre un terme, Natuurpunt, Energent et Eneco ont élaboré un plan permettant de concilier les intérêts des parties. Ainsi les éoliennes seront temporairement arrêtées lorsque le risque de collision est très élevé (en cas de nuits chaudes, sèches et sans vent), et un détecteur automatique de chauve-souris sera installé sur les éoliennes afin de disposer d’informations en temps réel sur la proximité des chauves-souris. Le risque de collision peut ainsi être mieux contrôlé, et les éoliennes courent moins le risque d’enregistrer une perte de production.

Pour les chauves-souris, cela représente un monde de différence ; c’est ce qui ressort en tout cas des résultats enregistrés en Wallonie et aux Etats-Unis où certaines de ces mesures sont prises systématiquement.

“La production d’énergie verte est primordiale dans la lutte contre les changements climatiques. Mais en tant qu’association de défense et de protection de la nature, nous surveillons également les effets sur la nature et nous pensons qu’il faut éviter de faire des victimes inutilement. Nous avons pu trouver une solution avec Eneco et Energent. Il incombe maintenant aux autorités d’instaurer un cadre juridique pour tout le secteur des éoliennes. Notre accord peut d’ailleurs leur servir de source d’inspiration.”

Chris Steenwegen, Directeur Natuurpunt

 

“Eneco estime essentiel que l’énergie éolienne – qui nous permet d’atteindre les objectifs fixés pour le climat – soit adaptée à l’environnement naturel. Le biotope dans lequel les éoliennes sont prévues constitue donc un facteur fondamental. Nous sommes particulièrement satisfaits de pouvoir consacrer l’attention nécessaire à ce projet ainsi que de pouvoir prendre des mesures adaptées, en collaboration avec toutes les parties."

Tine Deheegher, Manager Flandre Eneco Wind

 

“En tant qu’EnerGent, nous avons pu jouer à la perfection notre rôle de bâtisseur de ponts entre la réalité d’une entreprise, Eneco, et une association de défense de la nature, Natuurpunt.”

John Vandaele, Président EnerGen

 

Contactez-nous

Mark Van Hamme

Eneco België

Published with Prezly